JO : Jour 2 : bosses hommes

Le 14/02/2010   Bosses hommes Cypress mountain

 

C'est in extremis que nous avons pu récupérer 2 billets pour aller sur l'épreuve des bosses. J'y suis donc allée avec Alizée. Comme nous n'avions pas de bus de réservé, nous avons profité de la gentillesse du staff de snowboard pour nous amener sur place. 

Il fait grand beau et l’ambiance est encore plus folle que la veille pour les filles. La foule canadienne est en délire. Les qualifs se passent super bien pour Guilbaut (colas) qui gagne avec beaucoup d’avance. Pierrot (ochs) est placé alors qu’arnauld (Burille) termine 22ème (seuls les 20 premiers passent en finale) et Benna chute. Je suis à la fois partagée car très contente de voir Guilbaut et Pierre en finale et à la fois très déçue pour Arnauld et Benna car j’avais la sensation qu’ils avaient produit un ski rapide.

Pour les finales nous nous frayons une place tout devant, au premier poste. Océane Pozzo (bléssée au genou lors des entrainnements du boarder cross) nous rejoins. Avec sa peinture bleu/blanc/rouge nous nous peignons le visage aux couleurs de la France avec les lettres P et G sur chaque joue. Nous voilà donc trois « éclopées » au milieu d’une foule canadienne plutôt hystérique !!! Alors vous imaginez bien qu’on avait beau mettre toutes nos voix, tout notre cœur, impossible de rivaliser contre les supportaires rouges et blancs.

La finale commence, Pierre fait un beau run mais cela ne lui permet de gagner que quelques places par rapport à son run de qualif.

On est super contente car à force de gueuler comme des dératés « allez la France, allez la France » ou bien « pierrot, pierrot » on a réussit à rallier des supportaires canadiens à notre cause. Et pierre à même fini par nous entendre et nous faire un petit signe.

C’est ensuite le défilé canadien, les riders se succèdent en rentrant de très beaux runs. Dale Beggin-smith place la barre haute avec un ski très propre, très posé (parole de spectatrice et non pas de bosseuse expérimentée). Jusqu’au magnifique passage de Bilodeau, le canadien fait des sauts magnifiques. De plus c’est (je crois) le meilleur temps pour le moment. Guilbaut est seul au départ, il ne reste plus que lui. En bas la foule canadienne est en transe, c’est de la folie. J’ai la petite boule au ventre. Je m’imagine au départ à sa place, je m’imagine cette foule qui n’attends qu’une chose : qu’il se plante, pour que leur chouchou soit le deuxième champion olympique de bosses du Canada.

Ça yé il est parti, c’est trop dure de voir si il ski bien ou  pas car on est pas très objectif dans des moments comme celui ci. Par contre on voit bien que son deuxième saut est moins bien que celui de bilodeau. On attends le verdict des juges. La tension est à son maximum. Et là verdict : 6ème…. La deception car en tant que spectateur on a pas compris. Certes on le voyais pas premier mais 2 ou 3 sure. On est vraiment très déçues, on a mal au cœur pour lui…

Mais encore une fois les jeux c’est ça…tout peux arriver, le meilleur comme le pire… 

JO : Jour 2 : bosses hommes

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site